Voyage avant d’être rendue trop vieille comme moi !

Quand j’ai eu 20 ans, j’ai pleuré toute la journée. « On n’a pas toujours 20 ans, on n’a pas toujours 20 ans ! » Je ressentais cette pression de devoir faire quelque chose avec cet âge que tout le monde veut avoir. Mais QUOI ?

Quand j’avais 30 ans, je me trouvais tellement vieille ! Dire adieu à ma vingtaine était quelque chose de très difficile… J’ai fait une crise majeure. Changé de chum, changé de ville, de job, etc. Et puis, je suis tombée enceinte. J’ai travaillé, travaillé et je me suis occupée de mon garçon. Je l’ai élevé du mieux que j’ai pu. Aujourd’hui, c’est un jeune homme qui prend son envol et qui n’a plus tant besoin de sa mère. Et, c’est tant mieux. C’est ce qu’on souhaite tous pour nos enfants.

L’année dernière, je suis allée aux funérailles d’une amie. Morte à 47 ans du cancer du poumon. Dur choc que de voir partir une amie à peine plus jeune que moi. Qu’est-ce qui me pend au bout du nez ? Suis-je la prochaine ? Autour de moi, plein de collègues de travail décèdent. Le maudit cancer !

Je cherche encore le sens de ma vie. Eh oui ! « Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma mission ? Qu’est-ce que ça veut dire, profiter de la vie ? »

Quand on a des enfants en bas âge, on n’a pas le temps de se poser ces questions-là. Trop occupées et fascinées par l’éducation des petits. C’est un vrai tourbillon. Mais quand ce tourbillon s’arrête et que le « petit » n’est plus là, c’est le vide.

Que vais-je faire du reste de ma vie ? J’ai le désir de voir du large, de voir le monde. J’ai envie de changer de vie. Je suis fatiguée de travailler et de payer, payer, payer. Ironiquement, je n’ai pas plus d’argent dans mes poches que lorsque j’étais au Cégep. J’ai juste plus de responsabilités…

Je dois finir mon mandat de parent et mener mon fils vers l’autonomie. Mais est-ce qu’il y a un moyen d’avoir du lest et de me sentir plus libre d’ici-là ? De voyager avant que je sois trop vieille ? Justement, ma mère de 80 ans me disait dernièrement : « Oui, voyage avant d’être rendue vieille comme moi ! »

Je ne sais pas si c’est ça qui va donner un sens à ma vie, mais je sens cet appel. À 20 ans, je voulais voyager. Étudiante en théâtre, je me voyais bohème, parcourant le monde en tournée… J’ai fait quelques voyages, mais très peu. Ma dernière escapade a réveillé la voyageuse et l’aventurière en moi…

Liane qui arrive en Islande

Et vous, avez-vous parfois l’envie de tout quitter pour partir et mener une autre vie ?

Est-ce cela le syndrome du nid vide ?